Compte-rendu du conseil d’école du 25 juin 2020

GROUPE SCOLAIRE Marguerite THIEBOLD

67330 BOUXWILLER

 

Compte rendu de la réunion du Conseil d’Ecole du Jeudi 25 juin 2020.

 

 Sous la présidence de M Patrick GASS directeur de l’école étaient :

 

– présents : Mahéry RASAMOELINA représentant des enseignants,

Mmes Marie-Catherine BRAUNECKER, Özlem GONC, Nathalie HAEHNEL, Eyla LEIPP, Marjorie CHANAT, Sabrina BUCHHOLZER, Marjorie KOCH, Sabrina ADAY, représentantes des parents d’élèves élus au Comité de parents d’élèves, 

Franck LEZAIRE 1er adjoint au Maire et Danielle HAMM Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires,

 

– absents excusés : Mme Maryse ZIMMERMANN I.E.N ; M. Patrick MICHEL Maire de Bouxwiller, Esther FREYDER, Emily PAWLOWSKI, Mélissa JAECK, Parents élues au Comité de parents d’élèves

 

 

 

Point 1 Accueil des participants / désignation du secrétaire de séance et adoption de l’ordre du jour

 

  1. Gass accueille les participants, ouvre la séance à 18h.

Afin de pouvoir tenir une réunion de Conseil d’école dans des conditions de distanciation sociale, les enseignants sont représentés par M.Rasamoelina. Les ATSEM et les AESH seront destinataires du CR de séance.

L’ordre du jour tel que présenté par M. Gass et figurant sur les convocations est adopté pour le dernier conseil d’école de l’année scolaire 2019-2020.

  1. Gass se charge du compte-rendu de la réunion.

En introduction, le Directeur présente et félicite les nouveaux adjoints de la Ville : Mme Danielle HAMM et M. Franck LEZAIRE.

 

 

Point 2 Le confinement – la continuation pédagogique – le travail à distance

 

            Au retour des vacances de février, une famille signalait à l’école qu’elle se trouvait dans le premier cluster français dans l’Oise.

           Puis, début mars, suite à la participation d’une enseignante du groupe scolaire au rassemblement de Mulhouse, le groupe scolaire fermait le 6 mars sur décision communale.

            Une semaine après, le Président de la République annonçait la fermeture des écoles et le début du confinement à partir du 17 mars.

           Il fallait organiser dans la précipitation une continuité pédagogique dont la durée n’était pas connue à ce moment-là. Les adresses mail des familles étant relevées, chaque enseignant communiquait avec sa classe en utilisant l’adresse académique professionnelle ou une adresse créée spécifiquement pour ce travail à distance, d’autres utilisaient des plateformes numériques, le blog de l’école permettait d’informer les parents de l’évolution de la situation. Même si le ministre annonçait qu’on était prêt, il faut bien se rendre à l’évidence que la réalité était tout autre : il fallait se débrouiller avec son propre matériel, peu d’enseignants sont formés à un travail à distance. Il en était de même avec les familles où l’on observait des inégalités par rapport aux équipements informatiques. Très vite, plusieurs pannes sèches d’imprimante étaient signalées. Certaines familles étaient aussi jointes par téléphone. Les premiers élèves décrocheurs étaient repérés.

           Le dispositif Docaposte n’a pas été mis en place, car les élèves de maternelle n’étaient pas concernés. C’est pourquoi nous avons opté à l’école de Bouxwiller à un système de récupération des devoirs version papier, deux après-midi par semaine, une attestation de déplacement étant signée par le Directeur à destination des parents. Ainsi, nous avons pu limiter le cas des élèves « décrocheurs ».

          Le ressenti des élèves pendant le confinement par rapport à ce travail à distance était très variable et dépendait de plusieurs facteurs : la composition  familiale, le type d’habitat, l’équipement informatique, le travail des parents … des sentiments d’insouciance, mais aussi d’anxiété et même de peur étaient perceptibles chez les enfants.

 

Point 3 Le déconfinement – le protocole sanitaire – les différentes étapes

 

         Le déconfinement était annoncé pour le 11 mai. Auparavant, avec les élus de la Commune, M.Janus et M.Michel ainsi que les services techniques de la Ville, l’ouverture des établissements était déjà en discussion, mais le protocole sanitaire national se faisait attendre. Paru le 1er mai, ce protocole drastique amenait les élus à décider de la fermeture de l’école maternelle.

       C’est donc le 14 mai que des élèves volontaires de CM2 (au nombre de 20) et de CP (au nombre de 10, le 25 mai) ont fait leur rentrée. Les enfants avec une notification MDPH étaient également prioritaires, le regroupement ULIS accueillait 2 élèves en présentiel. Les infirmières scolaires intervenaient dans chaque groupe pour discuter du virus et présenter les gestes barrières. On notera la présence des ATSEM pour la réalisation de ces gestes barrières et pour assurer la phase de désinfection régulière en journée des points stratégiques conformément au protocole. Les 2 AESH présents à l’école (2 personnes déclarées vulnérables) épaulaient également les enseignants. Le travail à distance se poursuivait pour les autres enfants. A noter également que des enseignants du groupe scolaire intervenaient dans les 2 pôles pour enfants de soignants à Saverne. L’organisation telle qu’elle a été définie pour ce premier acte du déconfinement a été envoyée aux membres du conseil d’école ainsi qu’à la Commune et figurait sur le blog de l’école et sur le site de la Ville. Quant au travail des élèves, il s’agissait surtout de consolider les acquis, redonner confiance et pratiquer des activités de langage. Les élèves qui ont retrouvé la vie scolaire après le déconfinement ont exprimé du soulagement lors du retour en classe. Le fait de devoir garder le cartable en classe était unanimement apprécié par les enfants.

        Le point fort que soulève le Directeur c’est la parfaite cohésion et le grand professionnalisme de l’équipe enseignante et éducative de Bouxwiller. « Chacun aidait chacun » des décharges de collègues, afin de  pouvoir assurer le travail en  présentiel et à distance, se faisaient tout naturellement.

        Cette période a permis de réaliser des actions envisagées depuis longtemps et souvent repoussées, à savoir le rangement et classement du local de matériel de sport ainsi que la salle 9 arts plastiques.

        La BCD, en réfection depuis le début de l’année est aussi en cours de réaménagement et sera opérationnelle en début d’année scolaire prochaine. (Merci Mme Loison pour le transfert, le tri et le classement des livres)

        L’acte 2 du déconfinement, annoncé comme ultime phase, avec la montée en charge des autres niveaux, hors maternelle, débuta le 9 juin. Il fallait revoir le déplacement des groupes classes dans l’établissement et en dehors ainsi que l’aménagement des classes tout en respectant le protocole sanitaire initial. Une nouvelle équation à résoudre dans l’organisation de l’école pour accueillir 30 élèves de CM2, 4 élèves de CM1, 6 élèves de CE2, 11 élèves de CE1 et 13 élèves de CP ainsi que 3 élèves en regroupement ULIS. Pendant cette période, le travail à distance se poursuivait et de nouvelles notions ont pu être abordées.

        L’acte 3 du déconfinement annoncé par le Président de la république, pour un retour obligatoire des élèves de la maternelle, de l’élémentaire et du collège à partir du 22 juin a surpris plus d’un. Un protocole sanitaire allégé et stabilisé paru le 18 juin a laissé peu de temps aux équipes éducatives et communales pour la mise en place de cet ultime accueil. On notera que c’est la règle de distanciation physique  entre élèves qui a été allégée et qui a pratiquement disparue à l’école maternelle. La notion de groupes étanches et le respect des gestes barrière est maintenu. Lundi 22 juin, 60 élèves en maternelle ont fait leur rentrée sur 105 attendus, 137 étaient présents à l’élémentaire, sur 161 attendus.

         Les enseignants remarquaient une nette différence entre un enfant arrivé dès le 14 mai et ceux qui ne sont revenus que le 22 juin. Si l’aspect pédagogique du retour des élèves est limité, c’est humainement et socialement que cet acte est important et permet ainsi de préparer la rentrée de septembre.

 

 

 

Point 4 : Sorties scolaires : annulations et remboursements

 

       Dès le début du confinement, les sorties scolaires étaient suspendues. La classe de mer du 11 au 15 mai a été finalement annulée juste avant les vacances de Pâques. Les parents avaient déjà tous versé un acompte à la Ligue de l’enseignement organisatrice du séjour. Un dossier de sinistre a été déposé auprès de l’assurance de l’OCCE 67. Par contre, un décret voté le 25 mars 2020, soit juste après le confinement, stipule que « l’obligation de remboursement est remplacée par une obligation de proposition d’un avoir » ;  ce qui veut dire qu’une sortie pourrait être organisée l’année prochaine et que les acomptes permettraient de rembourser les familles impactées cette année, si tel n’est pas le cas, après 18 mois, le client sera dédommagé si l’avoir n’a pas été utilisé.

      Pour l’instant, la coopérative scolaire a pu rembourser la moitié des sommes versées par les familles.

 

Point 5 La rentrée 2020 : effectif prévisionnel et répartition des classes

 

  • Lundi 15 juin, les enseignants de CM2 ont rencontré le Principal du collège et son adjointe pour une réunion d’harmonisation pour la cohorte de 47 enfants de CM2 qui quittent l’école.
  • 30 enfants de PS étaient annoncés pour les inscriptions à l’école maternelle les 15 et 16 juin. Pour l’instant, seuls 20 inscriptions ont été enregistrées, effet du confinement ?

Classes envisagées pour la rentrée 2020 :

  • PS-MS Salle 1 Mme Mischler : 22
  • PS-MS Salle 3 Mme Haeffele : 22
  • PS –GS Salle 2 Mme Kempf : 22
  • PS-GS Salle 4 Mme Fortmann : 22
  • CP Salle 1 Mme Schneider : 22
  • CP Salle 7 Mme Klein : 21
  • CE1 Salle 3 M. Rasamoelina : 26
  • CE2 Salle 11 Mme Armand (à 75%) : 30
  • CM1 Salle 12 Mme Dudt-Tournier : 28
  • CM2 Salle 6 M.Gass (à 50%) : 30
  • Regroupement ULIS M.Assmann : concerne 12 élèves répartis dans les autres classes
  • Regroupement CLAD : Mme Vaubourg
  • Poste de ZIL : 1 seul poste rattaché à l’école

 

Les classes paraîtront sur le blog de l’école le 24 août pour l’élémentaire et le 27 août pour la maternelle.

 

 

Point 6  Stage de réussite du mois d’août 2020

 

           Du 24 au 27 août se tiendront 2 stages de réussite :

  • Un stage à destination des futurs 6èmes au collège du Bastberg, encadré par des enseignants volontaires et qui comptera environ 30 élèves (effet confinement) répartis en 5 groupes.
  • Un stage à destination des futurs CE1 à l’école élémentaire pour environ 15 enfants (3 groupes) se déroulera à l’école élémentaire.

 

 

Point 7 Divers : réaménagement BCD, d’autres projets à court et moyen terme …

 

 

  • Avant le confinement, le nouveau mobilier de la BCD avait été livré. Pendant la phase de déconfinement, Mme Loison AESH a pu réaliser un travail de tri, de classement et de rangement des livres existants. Ce travail de fourmi laisse à espérer une ouverture de la BCD à la rentrée prochaine.
  • L’APEEB a réussi a honoré les commandes de chocolat et de fromages.
  • Tous les élèves de CM2 ont réceptionné leur livre pour les vacances (opération nationale) : les fables de La Fontaine. Ce livre sera étudié au 1er trimestre au collège.
  • Un agenda sera offert aux futurs élèves de CM2 à la rentrée de septembre.
  • L’élection des représentants des parents d’élèves du mois d’octobre se fera comme l’année précédente, par correspondance.
  • Le LSU est complété par les enseignants mais ne sera remis qu’aux élèves de CM2.
  • Suite à des discussions avec la nouvelle équipe communale, des avancées significatives sont engagées quant à l’équipement de VPI dans les salles de classe. (2 classes équipées pendant les vacances d’été) Un plan pluri-annuel sera inscrit au budget la Ville pour poursuivre ces équipements. La rénovation du préau a également été évoquée et devrait aboutir lors de ce mandat municipal.
  • Le directeur fait aussi remarquer que l’école devrait arborer les drapeaux français et européens ainsi que la devise nationale. Le nom de l’école et la plaque de l’inauguration ont été enlevés lors des travaux extérieurs et n’ont plus jamais été remis malgré de nombreuses demandes.
  • La rentrée scolaire est fixée au mardi 1er septembre : 8h15 à l’élémentaire (sauf CP à 8h35) et 8h30 à l’école maternelle.

 

 

                                                                                  Le Directeur d’école

                                                                                    P.GASS